Pourquoi IoT + cloud + fog requièrent une stratégie IOA

Jim Poole

Le rôle du cloud et du fog computing dans le nouvel Internet des objets (IoT) et la façon dont ceux-ci doivent interagir constituent un sujet de débat récurrent au sein de la communauté informatique. Nous avons déjà parlé du fog computing pour les interconnexions et du rôle stratégique qu’il peut jouer dans le succès de l’IoT. Cependant, tous les exemples d’utilisation de l’IoT ne sont pas adaptés au fog computing.

Intervenant entre les terminaux et les clouds, le fog computing consiste principalement à distribuer des services informatiques, de stockage et d’analyse à la frontière du cloud, au plus près des « objets » qui créent et traitent en permanence des montagnes de données afin de les analyser et de prendre des mesures. Certaines fonctions, telles que l’Internet industriel, s’avèrent de parfaits candidats pour le fog computing, les outils d’analyse des big data pouvant suivre divers capteurs, détecter des anomalies, et même prédire et résoudre les défaillances d’exploitation naissantes, les pannes machine ou les problèmes de performance. Par exemple, il est possible de prédire et d’éviter la panne d’un réacteur bien à l’avance, à condition que les données d’entretien et de vol soient recueillies et analysées par des systèmes, des bases de données et des outils d’analyses IoT interconnectés, permettant ainsi de pronostiquer la défaillance d’une pièce spécifique ainsi que son impact sur le fonctionnement du moteur.

Mais, pour certains cas de vie ou de mort dans le secteur de la santé, des temps de latence élevés résultant du transit des données entre les services locaux et les systèmes IoT distants en mode cloud peuvent engendrer des situations où les informations vitales des patients, parfois déterminantes pour le choix des traitements, ne parviennent pas aux mains des médecins assez rapidement. Les données sensibles et vitales des patients doivent être traitées, analysées et protégées localement, plutôt que placées quelque part dans le « fog » (brouillard).

Le cloud et le fog computing ont leur place dans l’IoT

Le cloud et le fog computing demeurent essentiels pour la réussite de l’IoT, étant donné que l’évolutivité des moyens informatiques et de stockage offerte par les entreprises et leurs datacentres actuels n’est pas suffisante pour déployer, à l’aide d’outils d’analyse prédictifs, une solution IoT satisfaisante capable de supporter d’immenses quantités de données de capteurs. Amazon, Microsoft, IBM, Google et Oracle figurent parmi les quelques fournisseurs de services cloud à pouvoir offrir l’importante évolutivité à la demande requise, ainsi que les environnements IoT et les architectures PaaS prêts à l’emploi dont les entreprises ont besoin mais qu’elles ne peuvent développer elles-mêmes.

De plus, il est possible de placer des ressources matérielles et logicielles de « type cloud » à la frontière du réseau, où les données peuvent être ingérées, traitées, analysées et sollicitées immédiatement, afin d’enrichir le fog computing, diminuer le temps de latence et réduire ainsi les risques de délai. Dans le cadre de tels efforts, de grands acteurs comme Cisco, Intel, Microsoft, l’université de Princeton et ARM ont créé le Consortium OpenFog. Ce groupe a pour but de développer des normes, des API et des architectures de référence afin de rendre le fog computing efficace, comme lors de l’utilisation de passerelles pour ingérer, gérer et analyser des données provenant de réseaux de capteurs locaux.

Tirer profit d’une stratégie privilégiant l’interconnexion avec l’IoT, le cloud et le fog

Chez Equinix, nous estimons que l’ensemble IoT, cloud et fog constitue une solution partielle (¾) pouvant être complétée par une stratégie architecture orientée interconnexion (IOA™) déployée sur Platform Equinix™. Grâce à une stratégie privilégiant l’interconnexion, il est possible d’étendre les infrastructures informatiques en passant par les Equinix Performance Hubs hébergés dans nos datacentres distribués des grands centres urbains. Au besoin, les entreprises peuvent déployer un nœud côté client léger afin de collecter, traiter et transférer des données en toute sécurité vers le service cloud ou le Performance Hub le plus proche.

Une connectivité directe et sécurisée vers de nombreux services cloud et fog peut être assurée à l’aide de connexions virtualisées et définies par logiciel via Equinix Cloud Exchange. Les entreprises dotées d’une infrastructure multi-cloud de proximité fournie par le Cloud Exchange sont ainsi en mesure de diviser leurs charges de travail entre différents services cloud afin d’optimiser leur efficacité et de réduire leurs coûts. En outre, des connexions directes et haut débit éliminent les problèmes de latence, et, parfois, le besoin de passerelles spécialisées.

Interconnecter des entrepôts de données IoT locaux de façon directe et sécurisée via Equinix Data Hub permet d’ingérer, d’intégrer et d’analyser des données IoT locales de façon ultra-rapide. Les entreprises peuvent ainsi obtenir de précieux renseignements sur leurs opérations et leurs clients à partir des quantités phénoménales de données IoT qui sont créées à la frontière de leurs réseaux respectifs, sans avoir à les faire transiter sur l’Internet public vers des datacentres centralisés, avec les risques de délai et de violation de sécurité que cela comporte.

Comme le soulignent Frost & Sullivan dans leur rapport « The Fog Rolls In: Network Architectures for IoT and Edge Computing », Equinix a, dans cette optique, mis au point un ensemble d’architectures de référence ouvertes pour les déploiements, avec divers outils tels que des modèles, schémas, plans architecturaux, ainsi que des modes d’emploi et guides de déploiement. Afin de faciliter la migration des données IoT de bout en bout, nous collaborons également avec des partenaires cloud, tels que Microsoft Azure, sur des plans à plateforme spécifique.

Il ne fait aucun doute que le fog computing jouera un rôle majeur dans le succès des déploiements cloud-fog, néanmoins, les entreprises doivent également tenir compte des avantages d’une stratégie IOA lorsqu’elles s’engagent dans cette nouvelle frontière.

Consultez le rapport « The Fog Rolls In: Network Architectures for IoT and Edge Computing », et découvrez comment l’interconnexion vous permet de créer des infrastructures cloud et fog à la fois sécurisée et haute performance pour l’IoT.

Jim Poole
Jim Poole Vice President, Business Development, Equinix, Inc.