Cloud et frontière numérique : connectivité multi-cloud comme solution pour tirer le meilleur parti du numérique et de l’informatique

Ryan Mallory

Comme nous l’avons vu dans Interconnexions, les entreprises du secteur informatique, jadis centralisées, se sont muées en conseillers, courtiers et chefs d’orchestre de services multi-cloud à la faveur de la transformation numérique. L’adossement des besoins opérationnels de votre entreprise sur le nec plus ultra en matière de services cloud est l’occasion de mettre sur pied une infrastructure de fourniture de services informatiques plus agile, flexible et évolutive, gage de l’atteinte des objectifs numériques de votre entreprise. Il reste à savoir si vous tirez votre épingle du jeu dans ce nouvel environnement numérique dynamique.

Alors que le périmètre de votre entreprise informatique se rapproche de la frontière numérique – point de rencontre entre les foyers de populations (clients, employés, partenaires) et les écosystèmes numériques (cloud, mobile, réseaux sociaux, partenaires B2B) -, les réseaux d’entreprise existants sont au bord de la rupture. De nos jours, les utilisateurs des solutions numériques sont plus mobiles et davantage exigeants. Ils réclament une expérience, une évolutivité et une résilience de qualité supérieure. Dans ce contexte, les entreprises se rendent bien compte qu’il faut bien plus que le meilleur de l’Internet public pour répondre à une telle demande.

L’efficacité ou l’efficience du backhauling du trafic sur l’Internet public utilisé pour accéder aux services cloud centralisés n’a jamais été impressionnante. Pourtant, dans l’environnement actuel où la dispersion – aux quatre coins de la terre – des communautés d’utilisateurs et des écosystèmes des partenaires commerciaux a le vent en poupe, rien ne semble indiquer que son heure de gloire soit arrivée. Une stratégie cloud plus distribuée et plus interconnectée est la solution par excellence pour tourner le dos aux réseaux à latence élevée, aux connexions WAN onéreuses et à l’instabilité des réseaux privés et publics mondiaux.

C’est pourquoi de nombreuses entreprises optent désormais pour une approche axée sur l’interconnexion qui tire parti d’une stratégie Interconnection Oriented Architecture™ (IOA™) pour optimiser la connectivité cloud à la frontière. Une IOA est un cadre architectural éprouvé et réitérable qu’exploitent les entreprises et les prestataires de services pour connecter directement et en toute sécurité collaborateurs, emplacements, et données.

Conception de la frontière numérique en vue de la connectivité muli-cloud

La conception d’une frontière numérique à partir d’une stratégie IOA passe par le rapprochement de WAN et LAN pour créer un « nœud périphérique numérique » pouvant être constitué d’ Equinix Performance Hub, Cloud Exchange ou Data Hub selon vos exigences spécifiques. Chaque nœud est conçu pour le réseau et les types de trafic qui sont localisés, segmentés et optimisés à un emplacement géographique spécifique. Vous pouvez construire les nœuds en palier pour tenir compte de l’évolutivité modulaire, puis les déployer dans des métros où la densité des utilisateurs, données, du trafic et du cloud est élevée.

Toute réduction de la distance topologique entraîne la réduction du nombre de saut. Vous pouvez y parvenir en interconnectant directement de multiples services cloud à la frontière à travers Layer 2 ou 3. Cette interconnexion vous permet également d’optimiser la bande passante et de bénéficier d’une amélioration du débit. Au final, vous obtenez une latence ultra faible grâce à tous ces changements.

Vous pouvez y arriver à travers une connexion transversale en local à de multiples cloud au sein du nœud de frontière. Cette connexion peut être physique avec un câble dédié (d’un seul tenant) ou en utilisant des services software-defined networking (SDN) pour créer des connexions transversales dédiées et virtuelles (à plusieurs tenants) ꟷ ayant différentes bandes passantes et une latence de loin inférieure à celle de WAN ou SD-WAN. La connexion directe à Internet peut aussi vous permettre d’optimiser l’accès aux services applicatifs personnels ou à faible risque.

Voici quelques avantages du déploiement d’une stratégie IOA pour interconnecter votre cloud à la frontière :

  • L’accès à de nouvelles connexions connaît une simplification spectaculaire. Désormais, il ne vous faudra plus des semaines, mais des heures pour accéder à une nouvelle connexion.
  • Votre entreprise peut désormais compter sur la connectivité multi-cloud haute performance pour développer un service trans-cloud ou des processus opérationnels (chaînage de service) et jouir d’une faible latence entre les services.
  • La localisation du trafic de votre charge de travail basé sur le cloud sur des connexions plus rentables via un nœud périphérique aux utilisateurs (clients, partenaires, employés) comporte plusieurs avantages : la réduction du besoin de recourir au backhaul du trafic vers les datacentres d’entreprise via des WAN onéreux, et la réduction considérable des coûts.
  • Vous disposez désormais d’un nombre évolutif de connexions à plusieurs fournisseurs ou services cloud. Ces connexions peuvent être mises à votre disposition à la demande en cas d’évolution de vos besoins en capacité de charge de travail ou si vous désirez augmenter votre capacité de redondance / reprise après sinistre.
  • Pour bénéficier d’une adaptabilité maximale, tirer parti des nouvelles applications et relever le défi des exigences de l’entreprise numérique, adoptez une topologie d’interconnexion éprouvée parmi plusieurs cloud.

 

Lisez le Manuel de l’IOA et entamez le transfert de vos services cloud vers la frontière numérique.

Ryan Mallory
Ryan Mallory Senior Vice President Global Solutions Enablement