3 exemples du développement de l’interconnexion en Europe par Equinix et ce que réserve l’avenir

Eric Schwartz

“Les toutes dernières extensions à Amsterdam, Francfort et Milan visent à répondre à la demande en interconnexion”

Pour Equinix, fournir des services d’interconnexion nécessite un développement à l’international. Pourquoi ? L’un des aspects clés de l’interconnexion est qu’elle rapproche les clients au plus près de leurs marchés et de leurs utilisateurs, à l’endroit où sont générées les données. La proximité avec ces données, ces partenaires de la chaîne logistique et ces utilisateurs offre une connectivité à très faible latence qui permet d’améliorer la performance et l’expérience utilisateur. Pour proposer ce type de proximité, cependant, il est indispensable de pouvoir s’interconnecter dans davantage de marchés à travers le monde. Par conséquent, Equinix se développe de manière continue et judicieuse, afin d’offrir à ses clients le plus vaste choix de marchés dans lesquels déployer leurs activités. Le développement de nos activités dans la zone EMEA au cours du premier semestre 2017 apporte une preuve supplémentaire de notre engagement envers cette stratégie.

Le mois dernier, nous avons ouvert de nouveaux datacentres à Amsterdam et Francfort. Puis nous avons annoncé le lancement d’Equinix Cloud Exchange™ à Milan. Étant donné que la moitié de l’année s’est écoulée, le moment est bien choisi pour prendre du recul mais aussi anticiper les régions où les entreprises auront davantage besoin de s’interconnecter à l’avenir.

Milan s’engage encore plus dans le cloud

Le lancement de Cloud Exchange à Milan cet automne constituera une étape importante du développement de Milan en tant que centre européen de services cloud. Le Cloud Exchange permet aux entreprises d’établir des connexions virtuelles, directes et simultanées vers de nombreux fournisseurs de services cloud, via un seul port. Pour faire simple, les entreprises basées à Milan sont désormais en mesure d’accéder à tous les services cloud dont elles ont besoin, quand elles en ont besoin. Cela signifie également que nos clients multinationaux existants ont accès au cloud au sein d’un nouveau marché par le biais de la même infrastructure d’échange déjà disponible dans plus de 20 marchés à travers le monde. Dans un marché cloud italien qui devrait progresser de 22 % par an jusqu’en 2020, ce n’est pas négligeable.

Le Cloud Exchange sera hébergé sur le campus milanais d’Equinix qui comporte trois bâtiments, reliés chacun par une ligne haut débit. Ainsi, être présent dans l’un reviendra à être présent dans tous. De plus, le campus héberge à lui seul plus de 220 entreprises et 150 opérateurs réseau, ce qui constitue un vaste choix de partenaires et de clients potentiels pour les entreprises qui se construisent un avenir dans le cloud hybride ou les clouds multiples.

Amsterdam élargit les possibilités à la frontière numérique

Notre nouveau site AM4 d’Amsterdam est un imposant bâtiment de 12 étages situé dans un complexe technologique de renommée mondiale, le parc scientifique d’Amsterdam. Le parc constitue une porte d’entrée à faible temps de latence vers l’Europe, permettant aux entreprises d’atteindre 80 % du continent en 50 millisecondes. Le datacentre AM4 offre un accès local à plus de 700 entreprises, aux principaux fournisseurs de services cloud et aux Exchanges AMS-IX et NL-IX.

Il a également pour mission d’aider nos clients à prospérer à la frontière numérique, là où les affaires, les centres de population et les écosystèmes numériques se rencontrent. C’est là que se trouvent les clouds, les collaborateurs, les sites et les données auxquels les entreprises ont besoin de se connecter, et essentiellement là que les échanges commerciaux ont lieu. Aujourd’hui, les entreprises ont besoin de déployer leurs infrastructures informatiques à la frontière numérique à l’échelle mondiale, et l’arrivée du datacentre AM4 élargit la capacité de nos clients à faire cela directement et en toute sécurité.

Francfort renforce la capacité de son hub financier

Francfort figure parmi les capitales financières européennes, et l’ouverture récente du nouveau datacentre phare d’Equinix au cœur de cette cité internationale relève d’une initiative visant à garantir aux entreprises présentes l’accès à l’interconnexion dont elles ont besoin pour innover et se développer.

La région héberge plus de 400 000 entreprises, dont 200 banques, 80 % desquelles sont étrangères. Comme ces entreprises sont de plus en plus interconnectées et prêtes pour le cloud, le datacentre FR6 a été conçu pour répondre à l’accélération rapide de leur demande en interconnexion. Celui-ci se trouve sur le campus Klyer, l’un des campus regroupant le plus d’opérateurs au monde, une condition vitale pour tout hub de services financiers. Le campus possède également des partenariats qui offrent une connexion directe avec le plus important Internet Exchange du monde, le DE-CIX. L’ajout du datacentre FR6 vient consolider la position du campus Equinix de Francfort en tant que point d’accès aux opportunités, entreprises et plateformes de négociation.

L’importance de développer l’interconnexion

Il est clair que nos extensions dans la zone EMEA rapprochent nos clients des collaborateurs et des objets avec lesquels ils ont le plus besoin d’interagir, mais, à l’ère du numérique, l’interconnexion dépasse largement la question de la proximité. Ses autres caractéristiques clés expliquent pourquoi elle s’avère si importante pour les entreprises :

  • La densité des écosystèmes numériques permet aux entreprises de bénéficier de la connectivité multipoints dont elles ont besoin pour exercer leurs activités dans le monde numérique, où même les tâches commerciales les plus basiques exigent d’être connecté, instantanément et de manière simultanée, à de nombreux partenaires.
  • Une interconnexion directe est une condition vitale, car aucun autre type de connexion n’est plus rapide, plus performant ou plus sécurisé.
  • La diffusion de services d’interconnexion via des points d’échanges répartis à travers le monde est née de la nécessité d’adapter l’interconnexion pour répondre aux exigences de l’économie numérique mondiale en matière de proximité et d’expansion. Dans notre cas, ces points d’échange sont hébergés dans les sites d’hébergement d’infrastructures d’Equinix. Il est primordial que ces points d’échange se situent à la frontière numérique et soient répartis dans le monde entier pour offrir l’accès à une interconnexion directe et sécurisée partout où il y en a besoin.

Chez Equinix, nous investissons non seulement beaucoup dans la valeur de l’interconnexion, nous constatons également le début d’une prise de conscience plus large au sujet de l’importance qu’elle revêt, à l’ère du numérique, en fournissant une connectivité supérieure sans limite de temps ni d’espace. Les entreprises s’aperçoivent actuellement que l’interconnexion n’est pas une option : elle est essentielle. Elles réalisent que, pour réussir dans l’économie numérique actuelle, elles doivent, d’une part, évaluer leur capacité à satisfaire aux besoins d’interconnexion de leurs propres services, et d’autre part, élaborer une stratégie proactive pour s’assurer d’y répondre, non seulement aujourd’hui, mais également demain.

Poursuivez la lecture sur la conception d’architectures informatiques privilégiant l’interconnexion dans notre guide de stratégie Interconnexion.

Eric Schwartz
Eric Schwartz Chief Strategy and Development Officer at Equinix