Adapter l’interconnexion à un monde totalement nouveau

Sara Baack

“L’Indice mondial d’interconnexion, le premier rapport du genre dans notre secteur, offre un atout considérable aux entreprises dans l’élaboration de leur stratégie numérique”

La révolution numérique nous a tous plongés dans une période passionnante, marquée par une innovation accélérée et la création de nouvelles possibilités à mesure que les employés, les partenaires des chaînes d’approvisionnement, les clients ainsi que les autres acteurs du marché abolissent les frontières historiques et la distance pour partager des informations et les utiliser de nouvelle manière.

frchartLes témoignages de clients que j’ai pu recueillir autour du monde sont formels : pour prospérer à l’heure de la révolution numérique, les entreprises de tout secteur doivent faire évoluer non seulement leur modèle commercial, mais aussi leur architecture informatique centralisée en silos vers une architecture de plus en plus distribuée, reposant sur l’implication directe et en temps réel de davantage d’utilisateurs, partenaires et fournisseurs de services.

Ces changements permettent aux entreprises d’obtenir des renseignements plus précis à partir des données client et produit, et donc de faire face à la concurrence grâce à une productivité et une flexibilité accrues. D’ailleurs, les entreprises à la pointe de la transformation numérique savent que tirer profit de l’interconnexion, c’est-à-dire l’échange de données de manière directe et privée entre sociétés, est un élément clé de leur réussite.

La première analyse de l’industrie sur l’interconnexion

Afin de mieux comprendre le rôle vital que joue l’interconnexion dans l’économie mondiale ainsi que son évolution future, nous avons publié l’Indice mondial d’interconnexion, une nouvelle étude qui offre le premier référentiel mondial et annuel de l’industrie pour suivre, mesurer et faire des projections sur la croissance de l’interconnexion.

L’Indice mondial d’interconnexion anticipe l’évolution de la bande passante destinée aux interconnexions, une mesure de la capacité totale allouée pour l’échange de trafic direct et privé avec un ensemble varié de contreparties et de fournisseurs, sur des points d’échange informatiques distribués. Nous pouvons désormais savoir non seulement où l’interconnexion aura le plus d’impact sur les entreprises numériques mondiales, mais aussi dans quels secteurs elle s’apprête à connaître la croissance la plus forte et la plus rapide.

Le boom de la bande passante destinée aux interconnexions

L’Indice mondial d’interconnexion fournit aux dirigeants commerciaux des renseignements vitaux sur l’interconnexion, en plus des données nécessaires pour évaluer et analyser leur propre niveau d’expertise en la matière par rapport aux entreprises qui se trouvent dans une situation analogue. Il offre des prévisions multidimensionnelles sur la bande passante destinée aux interconnexions : par région, secteur, cas d’adoption et d’utilisation par les entreprises. Au final, cette étude a pour vocation d’aider les entreprises à considérer l’interconnexion comme un rouage essentiel de leur propre infrastructure numérique.

Voici quelques prévisions remarquables :

  • L’interconnexion privée dépassera largement les formes traditionnelles d’échange de trafic
    La capacité de bande passante destinée aux interconnexions devrait afficher un CAGR de 45 % et atteindre plus de 5 000 Tbps d’ici 2020, reléguant ainsi le trafic IP mondial au second plan (par ex. données des réseaux Internet fixe, IP géré et mobile dans le secteur commercial et grand public) à la fois en matière de croissance (24 %) et de volume (855 Tbps).[1] Alors que l’échange mondial d’informations se mesure habituellement en fonction de l’utilisation Internet, l’échange de données privées entre les entreprises est venu silencieusement éclipser le trafic Internet public en raison de l’essor de l’économie numérique.
  • Toutes les régions du monde voient l’interconnexion se développer fortement, l’Amérique Latine en tête
    Selon les prévisions, c’est l’Amérique Latine qui devrait présenter la plus forte croissance avec un taux annuel de 62 % d’ici 2020. Chez Equinix, nous voyons déjà cette demande en interconnexion se matérialiser au sein de notre tout nouveau datacentre de São Paulo (SP3). En effet, le SP3 est devenu un hub d’interconnexion indispensable pour un millier d’entreprises, dont les principaux marchés boursiers d’Amérique Latine, 270 sociétés de services cloud et informatiques, et plus de 70 opérateurs de télécommunications, dont ceux des nouveaux systèmes de câbles sous-marins intercontinentaux.
  • La banque et l’assurance est le secteur le plus interconnecté
    Avec un taux de croissance annuel de 61 % d’ici 2020, la bande passante destinée aux interconnexions dans le secteur de la banque et de l’assurance devrait surpasser celle des autres grands secteurs. Nous savons que cette industrie fait face à de nouveaux défis liés aux règlementations et à la mise en conformité, à un environnement monétaire numérique en pleine mutation, et à une demande croissante en applications mobiles en libre accès basées sur le Web et orientées vers le consommateur. Pour rester dans la course, ces entreprises doivent exploiter la flexibilité offerte par une interconnexion directe et de proximité afin d’assurer des transactions rapides, sécurisées et en temps réel.FreedomPay illustre bien ce propos. Ce fournisseur de solutions de commerce en ligne passe par Equinix pour s’interconnecter plus efficacement à ses marchands clients, ses partenaires commerciaux du secteur des paiements numériques, ainsi qu’aux fournisseurs de services cloud et réseau. Cela lui a permis, dans un premier temps, de multiplier par 10 la performance de sa bande passante, et ensuite, d’accélérer l’intégration de ses clients, de développer sa présence sur le marché, et d’étendre son accès aux écosystèmes cloud et métier du secteur des paiements numériques.
  • L’interconnexion cloud est le cas d’utilisation par les entreprises qui connaît la croissance la plus rapide
    L’utilisation de l’interconnexion par les entreprises devrait connaître, de loin, la croissance la plus rapide dans le segment de la connectivité à des clouds privés, avec un CAGR astronomique de 160 % d’ici 2020. Grâce à l’accès direct, privé et haute performance à de nombreux clouds obtenu via l’interconnexion, les entreprises peuvent alimenter des chaînes de valeur numériques complexes et adapter les ressources et les services d’applications informatiques en vue d’une utilisation plus rentable.Nous avons vu ce phénomène en action avec notre client Ontario Systems, un fournisseur de solutions et de logiciels de recouvrement des recettes. Celui-ci fournit une plateforme de gestion des contacts client par VoIP à partir d’une infrastructure multicloud interconnectée. En tirant parti, auprès d’Equinix, d’une interconnexion de proximité assortie d’un temps de latence à un chiffre vers de nombreux fournisseurs de services cloud, Ontario Systems a pu gagner en efficacité comme en qualité d’appel, et réduire les coûts de mise en réseau des clients jusqu’à 50 %.

Un outil essentiel

Sans l’interconnexion, nous sommes convaincus qu’il serait difficile pour les entreprises d’obtenir le niveau d’évolutivité, de flexibilité, de sécurité et de qualité de service dont elles ont besoin pour mener à bien leurs activités numériques. Néanmoins, avec la bonne stratégie d’interconnexion en place, même les ambitions les plus audacieuses peuvent devenir réalité.

Consultez l’Indice mondial d’interconnexion dès aujourd’hui et découvrez des ressources probantes capables d’accélérer l’avenir numérique de votre entreprise.

[1]   Cisco, « Indice du réseau visuel : prévisions et méthodologie, 2016–2021 », 7 juin 2017.

Sara Baack
Sara Baack Chief Product Officer at Equinix