Comment le numérique enrichit l’économie mondiale

Sara Baack

“Révolutionner et monétiser l’entreprise numérique par l’interconnexion”

La technologie numérique permet de créer de nouveaux modèles commerciaux et d’accéder à de nouveaux flux de revenus dans tous les secteurs d’activité, partout sur la planète. Et si vous vous demandez quel est le poids de toute cette innovation induite par le numérique, il vous suffit d’en observer l’impact sur les résultats financiers de l’économie mondiale :

Selon Accenture Strategy et Oxford Economics, les technologies numériques devraient « considérablement accroître la croissance de la productivité et du PIB, conduisant à une production supplémentaire potentielle de 1 360 milliards de dollars dans les 10 premières économies mondiales en 2020 ».

La numérisation réunit les collaborateurs, les données et les objets de manières impossibles hier encore. Résultat ? Une nouvelle génération de services numériques et de partenariats commerciaux qu’il aurait été particulièrement difficile d’imaginer il y a à peine quelques années.

Prenez par exemple l’acquisition d’IBM, The Weather Company, la société mère de The Weather Channel. Les deux sociétés combinées disposent désormais d’une gigantesque plateforme de services de données météorologiques qui associe la technologie IoT avec les services cloud et analytiques d’IBM pour intégrer des informations météo dans les applications des clients.

Quels sont les nouveaux services numériques rendus possibles par cette collaboration, me direz-vous ?

Avec davantage de données météo précises et opportunes à portée de main, les sociétés d’assurance peuvent alerter leurs clients par SMS qu’une averse de grêle se prépare tout en leur indiquant des zones sûres où garer leurs voitures. Cette initiative pourrait réduire le nombre de véhicules endommagés par la grêle, dont le coût s’élève à plus de 2 milliards de dollars par an.

Et si vous êtes à la maison pendant cette averse de grêle ? Il vaudrait mieux éviter d’aller au supermarché. Par chance, Amazon/Whole Foods ou Google/Walmart, qui se livrent bataille pour transformer notre façon de consommer, peuvent vous aider. Dites simplement à l’assistant de Google Home ou à Alexa d’Amazon Echo que vous avez un petit creux et obtenez des offres personnalisées avec livraison le même jour sur vos aliments préférés, en fonction de votre historique d’achats ! Ainsi, c’est la voiture (ou un jour le drone) de quelqu’un d’autre qui devra braver ces éléments hostiles.

Cette expérience d’achat numérique omnicanal est non seulement pratique pour vous, mais aussi excellente sur le plan commercial. Une enquête de NPD Group révèle que les possesseurs d’Amazon Echo dépensent environ 10 % de plus sur Amazon au cours des six mois suivant l’adoption d’Alexa, comparé à lorsqu’ils n’avaient pas d’appareil Echo.

Une fois l’averse de grêle terminée et le feu vert de votre assureur obtenu pour reprendre le volant, vous pouvez pré-commander des articles depuis votre smartphone auprès de votre jardinerie locale, en scanner quelques-uns dans les allées du magasin, puis sortir rapidement grâce aux caisses automatiques pour réparer les dégâts subis par vos roses.

Afin que tous ces nouveaux services innovants, à la fois économiques et lucratifs, puissent tenir leurs promesses, il est indispensable de constituer un réseau complexe de technologies, dont l’analyse en temps réel des big data provenant de clients et de capteurs, l’intelligence artificielle (IA) et une armada de drones de livraison basés sur l’IoT, fonctionnant en parfaite harmonie. Et la solution pour activer l’intégration et la monétisation de l’ensemble de ces technologies numériques est : l’interconnexion.

Comment l’interconnexion augmente la valeur du numérique

Les nouvelles innovations commerciales numériques, telles que les services d’assurance orientés données sur l’IoT et les services vocaux intelligents et personnalisés d’achat à domicile, reposent sur les interactions en temps réel. Ces dernières ne sont possibles qu’en présence d’une interconnexion directe et sécurisée, mais aussi physique et virtualisée, qui permet l’échange privé de trafic entre l’infrastructure informatique des entreprises et les écosystèmes métier, les clients, et un nombre croissant d’objets. C’est pourquoi lorsqu’il s’agit de développer de nouveaux modèles commerciaux numériques, l’interconnexion se retrouve au premier plan, créant de nouveaux services numériques et accélérant l’adoption des technologies qui dopent les résultats financiers de l’économie numérique.

En réalité, l’interconnexion directe et sécurisée est en passe de devenir le catalyseur de la migration de masse vers le cloud computing, l’une des technologies les plus révolutionnaires que l’on ait vues depuis des années. L’enquête de marché que nous avons récemment publiée, l’Indice mondial de l’interconnexion, explique comment les entreprises se connectant aux fournisseurs de services cloud pourraient faire augmenter leur capacité de bande passante destinée aux interconnexions d’environ 160 % par an d’ici 2020, comme le montre le graphique ci-dessous :

charti

Parmi nos datacentres mondiaux, on trouve de nombreux exemples d’entreprises ayant opté pour l’interconnexion et les clouds multiples en vue d’évoluer sur le plan numérique, de gagner en efficacité et d’accéder à de nouveaux flux de revenus jusque-là hors d’atteinte.

De son côté, The Weather Company, société du groupe IBM, a tiré parti d’une stratégie d’Architecture orientée interconnexion pour faire migrer son infrastructure informatique et ses applications commerciales vers de multiples clouds. Elle a ainsi pu se concentrer sur ce qu’elle fait de mieux, ꟷ à savoir diffuser la météo à ses clients !

Nous voyons aujourd’hui des entreprises du monde entier avoir recours à la puissance de l’interconnexion pour développer de nouveaux modèles commerciaux, inventer de nouvelles solutions numériques et booster l’impact des technologies transformatrices telles que le cloud.

Consultez les ressources orientées données fournies par l’Indice d’interconnexion mondial et découvrez comment tirer parti de l’interconnexion pour innover, augmenter vos recettes et jouer un rôle leader dans la croissance de l’économie numérique mondiale.

Sara Baack
Sara Baack Chief Product Officer at Equinix