Pourquoi l’hybride est notre avenir

Quatre facteurs clés déterminent la prochaine étape de l’évolution fulgurante des infrastructures numériques

Matthew Gingell
Pourquoi l’hybride est notre avenir

Le terme « hybride » évoque de nombreuses images, qu’il s’agisse d’espèces végétales hybrides, de voitures hybrides ou, un peu plus près de nous, d’architectures d’infrastructures digitales hybrides. Le mot évoque la fusion d’une chose dans une autre. Il peut s’agir de génétique, de types de carburant ou, dans le cas de l’IT, d’un élément fondamental de la conception de l’architecture. Le résultat est souvent un état intermédiaire, pas nécessairement une chose, ni une autre, mais quelque chose de nouveau.

Pensez un instant au véhicule électrique hybride rechargeable (PHEV de l’anglais « plug-in hybrid electric vehicle »). Les voitures hybrides sont alimentées à la fois par des combustibles fossiles classiques, via des moteurs à combustion interne, et par des moteurs électriques à batterie. Cette solution de motorisation combinée présente à la fois des avantages et des inconvénients potentiels. Un PHEV est comparativement économe en carburant et offre une flexibilité opérationnelle unique. Il peut être alimenté par de l’essence ou des sources électriques. Cependant, pour tirer pleinement parti de cette flexibilité, les PHEV ont besoin de s’appuyer sur une large infrastructure de rechargement électrique au niveau national, ou au moins régional. Les avantages opérationnels des PHEV restent donc largement limités aux déplacements locaux et deviennent inexistants sur les longues distances. Pourtant, un jour ou l’autre, la transition vers des automobiles exclusivement électriques est inévitable et les voitures à essence ne seront plus acceptées. Pour l’instant, les PHEV illustrent une situation de compromis qui va dans le sens de l’énergie électrique tout en reconnaissant les limites logistiques du monde réel.

On peut établir une analogie entre la voiture hybride et la « migration ponctuelle » d’une infrastructure IT physique classique/héritée vers une infrastructure numérique moderne. De même, il est impossible de passer directement à une infrastructure virtuelle entièrement sur le cloud à partir d’un environnement IT physique le plus souvent hérité, sans aucune étape intermédiaire. Pourtant, si votre infrastructure IT n’évolue pas vers le monde numérique contemporain, vous subirez tôt ou tard un désavantage concurrentiel.

IDC - A Blueprint for DX Success—Start with Hybrid Infrastructure and Connected Ecosystems

Creating an agile, resilient organization through digital transformation remains a top priority, but most organizations struggle to reach the more advanced, mature stages. Read this IDC white paper to learn how organizations can accelerate, enhance, and ultimately benefit from a digital infrastructure strategy that is anchored in hybrid infrastructure and connected ecosystems.

Learn More
IDC-logo-square

La prochaine étape : l’infrastructure numérique hybride multicloud

Les architectures hybrides multiclouds représentent la meilleure solution pour entrer dans un monde en mutation rapide, celui des infrastructures. Elles vous permettent de gérer les processus existants prenant en charge beaucoup de données, tout en adoptant simultanément les nouveaux modèles de données « natifs du cloud ».

Dans un récent livre blanc IDC, sponsorisé par Equinix, intitulé « Un plan directeur vers le succès de la transformation digitale : débuter avec les infrastructures hybrides et les écosystèmes connectés », les analystes d’IDC faisaient part de leur vision sur l’importance des environnements hybrides multiclouds : « À quelques exceptions près, la plupart des entreprises qui cherchent à développer leurs futures applications professionnelles devront déployer une infrastructure numérique hybride. »

Quatre facteurs clés, spécifiques à votre infrastructure de données et d’applications, méritent une analyse attentive lors de l’évaluation des avantages potentiels des solutions hybrides multiclouds pour votre environnement IT :

  • Implémentation physique ou virtuelle —L’exploitation d’une solution hybride multicloud implique de déterminer quels éléments de votre environnement nécessitent un déploiement de matériel physique dédié. Un déploiement physique bien pensé peut prendre jusqu’à trois mois pour être installé, testé et opérationnel. La solution alternative se trouve dans un déploiement « virtuel » incluant une gamme de fonctions, telles que des réseaux définis par logiciel (SDN), des capacités de calcul et de stockage et des applications périphériques (apps) qui pourraient être déployées en quelques jours. Le choix entre une solution matérielle dédiée et une solution virtuelle dépend d’un certain nombre de facteurs, notamment des exigences spécifiques en matière de propriété des données, de performances des applications et de sécurité.
  • Solutions publiques ou privées —Les débats sur les architectures de charges de travail hybrides tendent à privilégier la migration vers le cloud. Pour une bonne raison : chaque entreprise est confrontée à la question de savoir comment migrer de manière optimale ses fonctions IT vers le cloud, car les applications critiques évoluent dans un environnement cloud et les ressources basées sur le cloud se développent à un rythme accéléré. Cet environnement en pleine évolution met la pression sur les entreprises IT pour qu’elles s’adaptent. Une approche hybride présente de réels avantages pour toute entreprise cherchant à optimiser les mises en œuvre privées/publiques. Vous gagnez en agilité (par exemple, en mettant en œuvre des stratégies virtuelles pour les applications émergentes), mais vous conservez également la sécurité de la gestion des systèmes existants via les ressources d’un cloud privé.
  • Développement autonome ou solutions standard du marché, basées sur un écosystème —Le choix entre le développement en interne et les solutions standard du marché revient à évaluer le coût d’un développement en interne par rapport à des facteurs tels que les contraintes réglementaires éventuelles et les obligations spécifiques en matière de sécurité des données. Il est devenu presque impossible de maintenir le type de développement nécessaire pour gérer efficacement des environnements IT complexes. En outre, il est indispensable d’adopter une approche à point unique pour gérer un monde hybride. Dans le cas contraire, l’interaction entre les éléments physiques, virtuels, hérités, basés sur le cloud, privés et publics peut devenir extrêmement complexe. Sans une approche cohérente et complète de la gestion de l’infrastructure, vous pourriez entraver votre transformation numérique. La situation peut être compliquée par un grand nombre de partenaires, des niveaux de service variables et des moyens différents d’accéder aux ressources.
  • Implémentation centrale ou périphérique —Une étape essentielle dans l’évaluation de la mise en œuvre du multicloud hybride consiste à déterminer quelles applications et quels services doivent être exécutés au niveau central et lesquels doivent être exécutés en périphérie. Certaines applications peuvent exiger que les centres de données restent centralisés sur site pour des raisons de confidentialité et de protection des données ou pour réduire les coûts de sortie du cloud, tout en exigeant un accès rapide aux analyses ou autres applications cloud alimentées par plusieurs clouds. De telles contraintes pourraient être mieux prises en charge par une solution centrale, adjacente au cloud. En revanche, vous pouvez avoir besoin d’une solution comportant de nombreux éléments distribués. Par exemple : des bureaux, des collaborateurs et des ressources de données distants qui utilisent une solution d’intégration de bureau virtuel (VDI), ou la prise en charge d’un réseau IdO de véhicules autonomes, ou une application de régulation du trafic régional. Ces situations pourraient être mieux prises en charge avec une approche périphérique se connectant directement à plusieurs services cloud. Les organisations sont confrontées à un problème existentiel de gestion simultanée d’éléments d’infrastructure centraux et distribués. Il est intéressant de se pencher de plus près sur ces besoins contradictoires.
À quelques exceptions près, la plupart des entreprises qui cherchent à développer leurs futures applications professionnelles devront déployer une infrastructure numérique hybride. indique IDC.

Imaginez deux situations de stockage dans lesquelles une mise en œuvre hybride offre la possibilité d’optimiser des besoins de déploiement de stockage différents. Dans les situations où une interconnexion locale à haut débit avec le cloud est nécessaire, le stockage situé dans un emplacement central avec une approche adjacente au cloud serait rentable et avec des performances correctes. D’autres situations peuvent se prêter à une approche avec un périmètre plus réduit. Un scénario impliquant des processus entièrement locaux serait mieux adapté à une solution de stockage virtuel en périphérie. Une telle approche peut inclure une instance d’intelligence artificielle (IA) ou un traitement informatique local. Pensez à un avion-cargo, qui télécharge généralement des téraoctets de données de vol lors de son atterrissage. Ces données pourraient être dirigées localement vers une ressource en périphérie, où elles pourraient être traitées puis stockées temporairement, pour que plus tard, seules les données traitées et synthétisées soient relayées vers un datacentre central pour une analyse et un archivage plus poussés.

Exemple d’infrastructure hybride multicloud illustrant les scénarios en central et en périphérie

Une étape essentielle dans l’évaluation de la mise en œuvre du multicloud hybride consiste à déterminer quelles applications et quels services doivent être exécutés au niveau central et lesquels doivent être exécutés en périphérie.

L’infrastructure hybride est là pour durer

Inutile de se voiler la face. Une certaine forme d’infrastructure numérique hybride multicloud est votre avenir, elle fait même peut-être déjà partie de votre présent. Il est impératif que les leaders du numérique saisissent les opportunités offertes par le multicloud hybride. Une approche hybride peut vous permettre d’intégrer des éléments physiques et virtuels dans un environnement mixte qui profite des avantages des deux.

Une architecture hybride multicloud permet cette intégration grâce à une plateforme unique capable de faire face à un environnement hétérogène et capable de gérer l’hébergement d’infrastructures et les services virtuels. Cette approche intégrée vous permet d’accéder à de multiples écosystèmes numériques et commerciaux, que ce soit physiquement ou virtuellement. La clé est de mettre en œuvre une plateforme simplifiée qui ne transige pas sur la fiabilité, la sécurité, ni le contrôle et qui est proposée par une entreprise qui comprend cette complexité.

Toutes les entreprises IT sont confrontées au même défi : passer d’une infrastructure IT existante à des environnements de travail modernes, centrés sur le cloud. La plateforme mondiale d’Equinix possède l’ensemble des capacités nécessaires pour relever ce défi. Nous permettons aux entreprises d’accéder facilement aux modules d’infrastructure numérique d’Equinix et d’autres partenaires fondamentaux qui simplifient la sélection, le déploiement et l’orchestration de l’IT hybride, tout en bénéficiant de la fiabilité et des performances inégalées qui ont fait notre réputation. Les offres d’infrastructure numérique de Platform Equinix®, telles que Equinix Fabric™, Network Edge et Equinix Metal™, capitalisent sur les capacités virtuelles émergentes en périphérie et simplifient l’accès et l’intégration des écosystèmes de fournisseurs et de partenaires toujours plus nombreux via une interconnexion privée directe et sécurisée.

Pour en savoir plus sur la manière dont l’infrastructure numérique hybride multicloud s’inscrit dans l’évolution rapide de la transformation numérique, téléchargez le livre blanc IDC « Un plan directeur pour le succès de la transformation digitale : débuter avec les infrastructures hybrides et les écosystèmes connectés ».

Inutile de se voiler la face. Une certaine forme d’infrastructure numérique hybride multicloud est votre avenir, elle fait même peut-être déjà partie de votre présent.