Stratégie digital-first vs. stratégie cloud-first

Le GXI Vol 5 révèle pourquoi il ne suffit pas de passer sur le cloud ses activités habituelles

Steve Madden
Stratégie digital-first vs. stratégie cloud-first

Au cours des deux dernières années, la pandémie a obligé les entreprises à digitaliser leurs modèles économiques, ce qui a accru la demande de services numériques. Selon l’enquête Equinix 2020-2021 sur les tendances technologiques (GTTS), 47 % des décideurs IT dans le monde ont déclaré avoir accéléré leurs plans de transformation numérique en raison de la pandémie.

Les leaders numériques du monde entier qui étaient prêts à mettre en œuvre des stratégies numériques ont réussi, en quelques mois, ce qui aurait pris des années à réaliser dans des contextes économiques plus classiques, même en mettant en œuvre des stratégies de type « cloud ». En fait, les leaders numériques des entreprises et des prestataires de services qui ont mis en œuvre des stratégies de priorité numérique ont maintenant 4,5 fois plus d’avance dans leur transformation, selon l’étude de marché annuelle d’Equinix Indice d’interconnexion mondial (GXI) Volume 5, une étude de marché annuelle publiée par Equinix.

The time for a digital-first strategy is now.

The Global Interconnection Index (GXI) is the industry’s leading source of data and insight on interconnection and its increasing impact on the digital world.

Get The GXI Report!
gxivol5

Pourquoi il n’est pas suffisant de « cloudifier » les activités habituelles

Une stratégie « cloud-first » se concentre sur la transformation de la technologie qui sert les processus d’entreprise existants. Bien qu’il s’agisse d’une étape importante, une stratégie « cloud-first » ne suffit pas pour être compétitif et prendre la tête dans un monde numérique.

Une stratégie de type « digital-first » utilise la technologie pour transformer les processus d’entreprise. Les lignes des stratégies commerciales et des technologiques numériques s’entrecroisent pour combler les écarts de performance de l’organisation, développer les opportunités et obtenir des retours concrets sur les projets de transformation numérique. Qu’il s’agisse de rester à l’avant-garde ou de se battre pour la survie, toutes les entreprises doivent passer d’une stratégie « cloud-first » à une stratégie « digital-first » dès maintenant .

Le GXI Vol. 5 révèle comment les organisations développent leurs stratégies numériques

Selon le GXI, l’économie numérique continue de stimuler la bande passante d’interconnexion mondiale,[i] qui devrait croître à un taux annuel (TCAC) de 44 % d’ici 2024, soit 4 fois le total mondial de 2020. En d’autres termes, on prévoit que la bande passante de la connexion interconnectée sera 15 fois plus grande que l’internet !

En tant que principale source de données et d’informations sur la croissance de la capacité de la bande passante d’interconnexion, le GXI Vol. 5 montre comment les entreprises et les prestataires de services utilisent la bande passante d’interconnexion et l’infrastructure distribuée pour façonner et développer l’économie numérique mondiale.

Trois macro-tendances sont à l’origine d’une stratégie digital-first

Le GXI Vol. 5 explique les macro-tendances qui façonnent la transformation numérique et décrit les stratégies que les leaders du numérique adoptent pour devenir digital-first. Il s’agit notamment d’indications, par secteur et par zone géographique, portant sur l’ampleur et le taux de croissance de l’activité de déploiement numérique, qui peuvent éclairer la stratégie de toute organisation en matière de numérique.

Les trois macro-tendances suivantes se reflètent dans les données et les stratégies suivies par des leaders du numérique :

  • Favoriser les services numériques : L’indice GXI montre que le taux d’adoption multi-cloud et multirégional a été multiplié par trois au cours des deux dernières années, à mesure que les entreprises étendent leur noyau numérique.
  • Élargir la participation numérique : L’indice GXI montre que SaaS est désormais le poste de dépenses IT le plus important, les entreprises se tournant vers des solutions aaS publiques et privées.
  • Atteindre la proximité numérique : L’indice GXI montre que les leaders numériques ont plus que doublé leur taux d’expansion en périphérie numérique au cours des dernières années.

Une stratégie « digital-first » nécessite une infrastructure numérique

Une stratégie de type « digital-first » intègre trois éléments clés de l’infrastructure numérique pour réussir : le noyau numérique, les écosystèmes numériques et la périphérie numérique.

  • Le noyau numérique est l’endroit où les organisations établissent les bases de leur plateforme numérique. Le GXI montre que le noyau numérique englobe 20 % des emplacements mondiaux, avec 70 % de la bande passante d’interconnexion et de la capacité de l’infrastructure numérique.
  • Les écosystèmes numériques sont les lieux où les organisations participent à l’économie numérique. Le GXI montre qu’au niveau mondial, les prestataires de services s’interconnectent en moyenne avec plus de 100 partenaires distincts.
  • La périphérie numérique est l’endroit où la présence numérique d’une organisation rencontre le monde physique, permettant une proximité locale avec les clients, les employés, les terminaux et les activités intelligentes. L’indice GXI montre que la périphérie numérique englobe 80 % des emplacements mondiaux, avec environ 30 % des déploiements d’infrastructures et de la bande passante d’interconnexion.

Enfin, l’infrastructure numérique nécessite une architecture orientée vers l’interconnexion (IOA®) qui supprime la distance entre les objets connectés et interconnecte directement les services à proximité pour optimiser l’échange bidirectionnel de trafic, chargements et téléchargements.

Les prestataires de services ouvrent la voie à la transformation numérique des entreprises

Les prévisions du GXI révèlent que, globalement, les prestataires de services consommeront 64 % de la bande passante d’interconnexion mondiale (13 794 To/s) d’ici 2024, les fournisseurs de services réseau représentant à eux seuls 32 % du mix mondial. L’analyse comparative des déploiements montre une expansion explosive vers la périphérie par les prestataires de services, presque le double de la croissance du cœur de réseau, alors qu’ils ont aidé les entreprises à s’étendre également vers la périphérie (57 % TCAC).

L’écosystème des services financiers est à la tête de la croissance mondiale de la bande passante d’interconnexion d’entreprise

Les services financiers devraient représenter plus de 50 % de la bande passante d’interconnexion de l’entreprise ou 18 % de la capacité mondiale en raison de l’augmentation du commerce électronique mondial et des paiements numériques pendant la pandémie. On estime que l’industrie manufacturière deviendra le plus grand leader des services non financiers, car elle s’oriente rapidement vers la numérisation des modèles économiques de la logistique et de la chaîne d’approvisionnement.

Les zones Amériques, Asie-Pacifique et EMEA présentent des paramètres de croissance et de maturité nettement différents

Le GXI Vol. 5 présente les prévisions de croissance annuelle sur cinq ans de la bande passante d’interconnexion par zone géographique, à travers les métropoles de noyau et de périphérie, les secteurs et la combinaison de partenaires commerciaux, de clouds et de réseaux. Ces données présentent une vue diversifiée des tendances géographiques, qui sont détaillées dans les blogs locaux GXI correspondants :

  • Les Amériques sont la zone géographique la plus importante au niveau mondial, contribuant à 47 % de la bande passante d’interconnexion, et devraient croître à un TCAC de 43 % pour atteindre plus de 10 156 To/s d’ici 2024.
  • La zone géographique Asie-Pacifique (APAC) devrait connaître un taux de croissance annuel moyen de 46 % d’ici 2024, représentant 28 % de la bande passante d’interconnexion mondiale.
  • La zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) devrait connaître un taux de croissance annuel moyen de 46 % d’ici 2024, avec une contribution de 5 327 To/s, soit 25 % de la bande passante d’interconnexion mondiale.

Les leaders numériques qui ont franchi le pas

Les dirigeants des entreprises et des prestataires de services suivants ont fait le grand saut pour faire progresser leurs stratégies numériques, avant ou pendant la pandémie en cours, et ont obtenu les résultats suivants:

Qu’il s’agisse de rester à l’avant-garde ou de se battre pour la survie, toutes les entreprises doivent passer d’une stratégie « cloud-first » à une stratégie « digital-first » dès maintenant."

CDW  : Le prestataire de services gérés CDW a été une bouée de sauvetage pour de nombreuses entreprises sur la plateforme Equinix®. CDW comprend les défis des télétravailleurs car il a mis en place l’infrastructure nécessaire pour soutenir ses employés en télétravail et les employés de ses clients internationaux. Et ils y parviennent sur la plateforme Equinix en travaillant en étroite collaboration avec un autre partenaire important d’Equinix, Cisco®.

Catchpoint  : La plateforme de surveillance de l’expérience numérique de Catchpoint fournit rapidement aux équipes d’exploitation IT et aux équipes DevOps une vision approfondie des problèmes de performance des applications modernes avant qu’ils n’aient un impact sur l’expérience de l’utilisateur. Outre le fait que Catchpoint soit un client d’Equinix Metal™, l’équipe d’Equinix Metal utilise Catchpoint et les données qu’il fournit comme un outil pour aider nos clients à mieux apprendre et comprendre le fonctionnement d’internet.

Nous sommes dans le troisième acte de l’internet, où la proximité et la faible latence débloquent une nouvelle vague d’innovation. En tant que client de longue date d’Equinix, nous tirons parti de l’infrastructure de nombreux datacentres dans le monde entier pour offrir à nos clients internationaux des capacités de surveillance holistique et proactive de l’expérience numérique. Grâce aux informations essentielles de Catchpoint, nos clients surveillent et optimisent de manière proactive les expériences numériques de milliards de consommateurs et d’employés dans le monde. Equinix Metal abaisse la barrière qui nous empêche d’accéder à de nouveaux emplacements, démocratise l’accès en périphérie et illustre la vision d’Equinix en matière d’expansion des plateformes. Nous participons et prévoyons le déploiement sur l’ensemble des 18 nouveaux emplacements d’Equinix Metal." - Mehdi Daoudi, cofondateur et PDG, Catchpoint

Passez du cloud-first au digital-first

Le moment est venu d’oser passer à une stratégie digital-first. Le GXI présente un aperçu convaincant des raisons pour lesquelles les leaders numériques des entreprises et des prestataires de services, dans tous les secteurs et dans de nombreuses métropoles, doivent passer de stratégies de type « cloud-first » à des stratégies de type « digital-first ». Les entreprises et les prestataires de services, quel que soit leur secteur d’activité ou leur stade de maturité numérique, peuvent appliquer les informations et les conseils partagés dans le GXI pour commencer ou accélérer leur propre parcours de transformation digitale :

  • Obtenir une vision précieuse des macro-tendances et des repères clés qui façonnent la transformation numérique à l’échelle mondiale, notamment la croissance de la bande passante d’interconnexion à l’échelle du secteur.
  • Évaluer ce que signifie être une entreprise digital-first en se basant sur les stratégies observées et les données de référence de déploiement des leaders numériques sur la plateforme Equinix afin qu’ils puissent élaborer et accélérer leurs propres stratégies.
  • Comprendre comment concevoir l’infrastructure numérique pour résoudre la combinaison du noyau numérique, des écosystèmes numériques et de la périphérie numérique afin que leur entreprise puisse être disruptive, et non déstabilisée.

Exploitez le Rapport GXI Vol. 5 pour identifier les métropoles clés du noyau et de la périphérie numériques et les déploiements de l’écosystème sectoriel qui correspondent à votre niveau de maturité numérique afin de mettre en œuvre vos stratégies numériques pour un plus grand avantage concurrentiel.

Ces articles vont aussi vous intéresser :

Blog Amériques GXI Vol. 5

Blog Asie-Pacifique GXI Vol. 5

Blog EMEA GXI Vol. 5

 

 

[i] La bande passante d’interconnexion est la mesure, calculée en bits/sec, de la capacité fournie pour échanger directement et en privé du trafic entre deux parties, au sein de datacentres de colocation indépendants des opérateurs.

Steve Madden
Steve Madden Vice President, Global Segment Marketing