Inside the Ecosystem

Trois éléments marquants de l’infrastructure numérique des services financiers

Dans l’industrie des services financiers, les chefs de file du numérique modernisent leur noyau, déploient à la périphérie et s’interconnectent avec des écosystèmes de partenaires

Lance Homer
John Knuff
Trois éléments marquants de l’infrastructure numérique des services financiers

L’avenir appartiendra aux entreprises qui n’hésitent pas à adopter l’infrastructure numérique et à exploiter tout son potentiel. Voilà une des conclusions clés du rapport Indice mondial d’interconnexion (GXI), vol. 5. Ce rapport révèle des données sur la croissance de la bande passante d’interconnexion dans le monde et, sur la base de ces données, offre une analyse de l’état de la transformation numérique parmi les entreprises et fournisseurs de services.

Selon cette analyse, l’industrie des services financiers est de loin le principal moteur de la bande passante d’interconnexion chez les entreprises. En effet, elle représente une part impressionnante de 18 % de toute la bande passante d’interconnexion consommée par les entreprises et les fournisseurs de service. Pour comprendre cette croissance rapide, il faut s’intéresser aux motifs qui poussent les chefs de file du numérique dans l’industrie à recourir à l’interconnexion pour augmenter l’efficacité de l’ensemble des éléments de l’infrastructure numérique, soit le noyau, la périphérie et les écosystèmes numériques.

Qu’est-ce qui fait le succès des leaders du numérique?

Découvrez les tendances du marché derrière la transformation numérique, la réaction des leaders et la rapidité de leurs actions.

Consultez le rapport GXI!
gxivol5

Le noyau numérique, l’épicentre de la modernisation des institutions financières

 

Parmi les plus importantes institutions financières, beaucoup misent entièrement sur le nuage pour moderniser leur noyau numérique. En pratique, cela leur permet de migrer le plus d’activités possibles dans le nuage afin de désaffecter certains centres de données tout en poursuivant l’exécution de tâches ayant des paramètres de sécurité particuliers dans des installations sur place. Autrement dit, elles adoptent une approche nuagique hybride pour laquelle elles ont besoin d’interconnexions privées directes et sécuritaires afin d’assurer le fonctionnement homogène des différents éléments de leur architecture hybride.

La durabilité est l’une des autres grandes préoccupations des institutions financières. Au chapitre des émissions de carbone, le maintien des centres de données traditionnels, trop vieux pour tenir compte des plus récentes innovations (en anglais) en la matière, comporte des « coûts irrécupérables ». Le recours aux infrastructures du type « hyper-convergence » pour exécuter des applications sur moins de serveurs est certes une option; or, l’utilisation continue de leurs vieux centres de données imposera vite des limites aux institutions financières.

C’est pourquoi elles sont nombreuses à migrer leurs noyaux numériques dans des installations d’hébergement d’infrastructures ouvertes à tous les fournisseurs, comme celles offertes par Equinix, afin de bénéficier d’une agilité maximale, d’activer des environnements multinuages hybrides et de se doter d’une stratégie plus durable.

C’est pourquoi elles sont nombreuses à migrer leurs noyaux numériques dans des installations d’hébergement d’infrastructures ouvertes à tous les fournisseurs afin de bénéficier d’une agilité maximale, d’activer des environnements multinuages hybrides et de se doter d’une stratégie plus durable."

L’infrastructure à la périphérie pour une meilleure expérience utilisateur

Les ambitions d’expansion mondiales des institutions financières s’accompagnent d’un effort pour déployer leur infrastructure numérique là où se trouvent leurs clients. C’est ce qui explique pourquoi l.

Si elles veulent offrir la meilleure expérience utilisateur possible, les institutions financières devront traiter les transactions de leurs clients avec une latence extrêmement faible. Par conséquent, le noyau comme passage obligé pour toutes les transactions ne sera tout simplement plus viable. Les institutions financières devront plutôt distribuer leur infrastructure à la périphérie pour traiter les transactions près des clients et des appareils dont elles proviennent.

Les exigences règlementaires des autorités partout sur la planète incitent également les institutions financières à développer leur infrastructure à la périphérie. En effet, de nombreux gouvernements ont adopté des règlementations en matière de confidentialité et de souveraineté des données qui exigent que les données soient traitées et stockées sur le territoire de leur pays respectif. Dans ces cas, les zones de disponibilité des services infonuagiques peuvent s’avérer insuffisantes, car les autorités exigent la présence d’infrastructures physiques au pays, qu’elles peuvent visiter, au besoin.

Dans l’industrie du cybercourtage, les entreprises réalisent des déploiements à la périphérie en vue d’offrir un accès à très grandes disponibilité et proximité des marchés clés. Ainsi, au Japon, elles peuvent choisir de déployer leurs infrastructures à la fois dans une zone métropolitaine centrale (Tokyo) et dans une zone métropolitaine périphérique (Osaka), avec des connexions redondantes entre les deux. Ce type de déploiement leur garantit des connexions stables à très faible latence avec leurs plus importants partenaires et clients. En cas de panne, les deux zones métropolitaines peuvent prendre le relai l’une de l’autre pour des services de courtage sans interruption.

Élargir la portée géographique des institutions financières grâce aux écosystèmes

L’analyse proposée par le rapport GXI démontre clairement que les institutions financières ne peuvent fonctionner en silo. Que ce soit selon le modèle de connexion « plusieurs à une » (des banques et fournisseurs de services de paiement qui se connectent à l’un des grands réseaux de cartes de crédit) ou le modèle « une à plusieurs » (des écosystèmes de données bancaires ouvertes [en anglais]), elles doivent s’interconnecter avec des milliers de partenaires et de clients, et ce de manière rapide, sécuritaire et efficiente.

57%

Le taux de croissance annuel composé de la bande passante d’interconnexion à la périphérie des entreprises augmentera de 57 % d’ici 2024, à comparer à une croissance de seulement 29 % au noyau.

Les données sur les clients détenues par les institutions financières représenteraient une ressource très profitable si elles tombaient entre de mauvaises mains, d’où la popularité de l’industrie auprès des auteurs de cyberattaques. L’utilisation de l’Internet public pour se connecter aux partenaires comporte trop de risques et la commutation IP MPLS, bien qu’une solution moins risquée, demeure inefficiente.

Au fur et à mesure que le multinuage hybride (en anglais) prend de l’importance dans l’industrie des services financiers, la capacité des institutions à se connecter de manière rapide et sécuritaire à plusieurs partenaires le devient tout autant. L’un des clients d’Equinix, une grande société de carte de crédit, maintient plus de 200 connexions virtuelles dans le nuage avec ses clients. Sans l’aide d’un partenaire comme Equinix, la création d’autant de connexions aurait été extrêmement difficile et coûteuse. Grâce à l’étendue mondiale d’Equinix Fabric et de ses connexions de proximité à faible latence, notre client peut rejoindre ses clients, peu importe où ils se trouvent sur la planète.

En choisissant Platform Equinix® comme outil de déploiement, les entreprises de services financiers ont accès à notre foisonnant écosystème de plus 10 000 clients, dont plus de 1 800 fournisseurs de services réseaux et plus de 3 000 fournisseurs de services nuagiques et informatiques. Et la valeur de cet écosystème interconnecté ne cesse de croître, puisque nous ajoutons de nouveaux partenaires et clients tous les jours.

Leadership numérique : franchir la prochaine étape

L’économie de demain est numérique, et les entreprises visionnaires travaillent à optimiser leur infrastructure en vue de profiter pleinement de cette réalité. Pour tout savoir sur les efforts de modernisation des institutions financières par rapport au noyau, à la périphérie et aux écosystèmes, consultez le rapport GXI, vol. 5.

L’interconnexion définie par logiciel, comme celle offerte par Equinix Fabric™, offre une solution agile à haute performance aux institutions financières pour mettre en place de nouvelles connexions virtuelles à des nuages multiples, sur demande et via un port physique unique, sans avoir à investir dans des équipements physiques supplémentaires."
Lance Homer
Lance Homer Global Head of Strategy for Electronic Payments
John Knuff
John Knuff Vice President, Business Development for Global Financial Services