L’avenir dans la mire des entreprises : l’infrastructure numérique par abonnement

GXI 2024 : plus les entreprises participent aux écosystèmes, plus elles jouissent d’un avantage concurrentiel dans l’économie numérique

Steve Madden
L’avenir dans la mire des entreprises : l’infrastructure numérique par abonnement

Beaucoup d’entreprises doivent leur participation à l’économie numérique à leur transformation numérique réalisée dans une optique de résultats. Elles ont alors développé des stratégies axées sur le numérique et centrées sur une infrastructure numérique automatisée reliant le nuage à la périphérie. Cette infrastructure leur permettait de réimaginer des produits, d’évoluer dans un écosystème de partenaires et de considérer autrement la distribution et leur engagement à la périphérie. À ce niveau, les entreprises n’avaient d’autre choix que de miser davantage sur l’infrastructure numérique distribuée et sur les connexions entre réseaux privés virtuels. C’est ce que nous appelons l’interconnexion.

La situation n’a cessé d’évoluer jusqu’à aujourd’hui alors que nous constatons déjà un intérêt des responsables TI pour l’infrastructure numérique par abonnement. Ce modèle leur offre plus de flexibilité et de rentabilité que le modèle traditionnel où tout le monde détenait sa propre infrastructure physique. L’an dernier, j’ai publié un billet sur l’avenir de l’infrastructure numérique (en anglais). Dans ce billet, j’ai prédit que l’avenir sera fait d’infrastructures aussi faciles et rapides à déployer qu’il était alors de consommer des logiciels. Les entreprises qui optent déjà pour l’infrastructure numérique par abonnement sont à l’avant-garde de cette tendance qui leur permet de bénéficier constamment du plus récent et meilleur matériel.

Le rapport Indice mondial d’interconnexion (GXI) 2024 met en lumière la croissance et la transformation de l’économie numérique à l’échelle planétaire en prenant comme mesure la croissance de l’interconnexion. Publié par Equinix, le rapport GXI 2024 prévoit, dans un contexte de croissance de l’économie numérique, que la bande passante d’interconnexion[1] s’accroîtra à un taux de croissance annuel composé (TCAC)[2] sur cinq ans de 34 %. De plus, la croissance des écosystèmes ouvrira de nouveaux débouchés aux entreprises, tant au noyau qu’à la périphérie.

Les écosystèmes numériques : une mine d’opportunités

Décuplez votre valeur et vos collaborations grâce à une approche axée sur le numérique.

TÉLÉCHARGER LE GXI 2024
gxi-2024-hero @2x (2)
Selon le GXI, d’ici 2026, 80 % des entreprises G2000 seront interconnectées avec au moins 4 fournisseurs à très grande échelle et au moins 30 partenaires SaaS/d’affaires, en moyenne. »

Le rapport GXI sert de jalon pour les entreprises et les fournisseurs de services et offre des points de référence sur les activités, ainsi que les lieux d’activités, de certaines industries. Il s’agit d’une ressource précieuse pour toute entreprise numérique, quelle que soit l’étape de son développement.

Accroître l’échange de données avec une infrastructure numérique par abonnement

La puissance de l’économie numérique est associée à la capacité d’échanger de grands volumes de données. Les entreprises doivent être en mesure de transférer des données à partir de plusieurs sources vers divers sites de traitement sans compromettre ni contrôle ni sécurité des données. L’échange de données par interconnexion facilite ces transferts, et le taux de croissance dans le monde deux fois supérieur de la bande passante d’interconnexion par rapport à Internet démontre que les entreprises l’ont compris.

Qui plus est, la demande de plus en plus gourmande en données liée aux nouvelles technologies comme l’IA, la 5G et le calcul en périphérie de réseau crée un contexte dans lequel les entreprises ont besoin d’accès aux plus puissantes ressources de calcul, et ce de la manière la plus efficace. L’expansion rapide de l’IA privée et publique rend impossible toute prédiction juste des exigences matérielles futures, ce qui favorise l’infrastructure numérique par abonnement. Nous nous attendons à ce que d’ici peu, les entreprises s’abonnent à des moteurs d’inférence pré-entraînés à partir de marchés d’applications, ce qui leur permettra de créer des services encore plus puissants. Le volume de données transférées s’en trouvera multiplié, tout comme l’ampleur des marchés de données et la croissance de la bande passante d’interconnexion.

80%

des entreprises exploiteront leur infrastructure numérique selon un modèle d’abonnement d’ici 2026.

L’infrastructure numérique par abonnement peut aussi aider les entreprises à atteindre leurs objectifs de durabilité, car elle leur permet d’utiliser des ressources informatiques plus efficientes et de réduire le volume de leur dette technique qui s’accumule avec l’obsolescence accélérée du matériel, souvent de deux ans ou moins.

Les écosystèmes numériques : une mine d’opportunités

Le rapport GXI 2023 a fait valoir que pour les entreprises, leur écosystème est leur infrastructure. Le rapport GXI 2024 prédit que les organisations continueront à intensifier considérablement leur participation aux écosystèmes afin de réduire leur dépendance envers leur matériel physique et de bénéficier de la flexibilité qu’offrent les modèles d’abonnement pour leur infrastructure numérique.

La création d’écosystèmes numériques à travers toutes les industries génère un afflux constant de nouveaux fournisseurs et consommateurs de services, faisant passer l’économie dans des sphères jusqu’alors inconnues de création de valeur et de collaborations. Les entreprises en profitent à plusieurs égards :

  • La participation a ses avantages. Les entreprises bénéficient d’un délai de rentabilité plus court en ajoutant des services et en tirant profit des compétences, des capacités et de l’innovation pour les aider à revoir leurs processus d’affaires et à s’outiller pour vendre leurs services à un public plus large.
  • Les services d’abonnement favorisent l’expansion. Les entreprises autrefois réticentes sont en train de rattraper leur retard, car l’exploration des écosystèmes leur permet de souscrire aux capacités et aux compétences nécessaires plutôt que de les développer elles-mêmes.
  • Les données mises en valeur à la périphérie. Les organisations misent sur l’analyse des données et l’IA entraînée par les données provenant du terrain. Ainsi, elles prennent des décisions en temps réel et favorisent l’innovation qui transforme leurs pratiques à partir de la périphérie, tandis que les TI transforment à partir du nuage.
  • La durabilité est clé. Devant la multiplication de la réglementation en faveur de la durabilité, les entreprises se tournent vers les écosystèmes et choisissent les partenaires qui partagent leur vision avant-gardiste. C’est ce qui leur permet de développer leurs opérations numériques de manière durable.

Selon le rapport GXI 2024, les leaders qui intègrent les chaînes de valeur de leur industrie innovent 25 % de plus que leurs pairs. »

Points saillants mondiaux et régionaux du rapport GXI : entreprises et fournisseurs de services

Le rapport GXI esquisse l’utilisation future par les organisations de la bande passante d’interconnexion et de l’infrastructure numérique distribuée pour former et développer l’économie numérique mondiale. De plus, il évoque la vitesse de transformation de diverses industries et les endroits aux débouchés les plus prometteurs grâce à une analyse des modèles de déploiement dans les 38 zones métropolitaines les plus importantes, réparties sur 14 industries et 3 régions.

Les données mondiales de déploiement et de marché incluses dans le rapport GXI 2024 fournissent un portrait géographique de la croissance de la bande passante et des standards d’interconnexion. Découvrons quelques-uns des points saillants, pour l’ensemble des activités mondiales et par région. Surtout, n’oubliez pas de télécharger le rapport GXI 2024 pour découvrir toute l’étude.

Coupez le délai de rentabilité et accélérez l’innovation

Repensez votre valeur grâce à la puissance des écosystèmes.

TÉLÉCHARGER LE GXI 2024
gxi-2024-hero @2x (2)

Les entreprises et fournisseurs de services affichent une importante croissance à l’échelle mondiale, pour différentes raisons :

  • Les fournisseurs de services consommeront 62 % de la bande passante d’interconnexion. Le nombre de nouveaux fournisseurs continuera d’augmenter, ce qui stimulera une croissance importante d’ici 2026.
  • Les entreprises enregistrent une croissance à un TCAC de 39 % à l’échelle mondiale, soit 25 % plus rapidement que les fournisseurs de services.

AMER

Les fournisseurs réseau enregistrent la plus grande augmentation annuelle dans les Amériques.

La région des Amériques a la plus grande capacité de bande passante d’interconnexion au monde. On prévoit une croissance à un TCAC quinquennal de 34 %.

  • Les fournisseurs réseau ont été le catalyseur de la croissance des écosystèmes et continuent d’afficher la plus grande augmentation annuelle de la bande passante d’interconnexion.
  • À mesure que plus d’industries prennent de la maturité numérique, nous observons des taux de croissance augmentés, notamment dans le commerce de gros et de détail, les soins de santé et sciences de la vie, et le secteur public.

La région Amériques comprend la zone métropolitaine centrale à la croissance la plus rapide et compte sur une croissance robuste à la périphérie.

Les données prévisionnelles indiquent que 84 % de la bande passante d’interconnexion dans la région Amériques sera déployée au noyau de pôles régionaux adjacents au nuage. Les zones métropolitaines à la périphérie croissent à un TCAC robuste de 39 %, contre 33 % pour les zones métropolitaines centrales.

  • São Paulo est la zone métropolitaine centrale à la croissance la plus rapide au monde.
  • Seattle, Houston et Montréal sont les zones métropolitaines périphériques à la croissance la plus rapide, chacune affichant un TCAC projeté de 43 %.

EMEA

Les fournisseurs de services et certaines catégories d’industries mèneront la croissance dans la région EMEA.

Bien que les fournisseurs de services continuent de représenter la majorité de la consommation de bande passante d’interconnexion en Europe, dans le Moyen‑Orient et en Afrique (EMEA), les taux de croissance des industries d’entreprise augmentent plus rapidement.

  • Parmi les fournisseurs de services, la croissance la plus rapide est prévue dans les services infonuagiques et TI, ainsi que les fournisseurs à très grande échelle.
  • Des industries matures d’entreprises comme les banques et les assurances, le commerce de gros et de détail, et les soins de santé et sciences de la vie devraient enregistrer la plus grande croissance. Le secteur public, de plus petite taille que d’autres industries incluses dans l’analyse GXI, affiche la croissance la plus rapide.

Les emplacements de zone métropolitaine périphérique à la croissance rapide augmentent leurs capacités et passerelles infonuagiques dans la région EMEA.

Bien que plusieurs des plus importants emplacements de zone métropolitaine périphérique, comme Milan, Stockholm et Dublin, soient de taille modeste, ils multiplient leurs passerelles infonuagiques et capacités associées aux zones métropolitaines centrales.

  • Londres demeure le plus important pôle de services financiers, tandis que Francfort se démarque avec le plus grand pourcentage de bande passante d’interconnexion chez les entreprises, surtout dans la catégorie manufacturière.
  • Dublin est devenue la zone métropolitaine périphérique à la croissance la plus rapide, et Madrid conserve sa première place pour la bande passante d’interconnexion, en raison de sa proximité d’avec les points d’arrivée des câbles sous-marins.


APAC

Le secteur réseau et les fournisseurs à très grande échelle se démarquent dans la région APAC, pour différentes raisons.

Parmi les fournisseurs de services, c’est le secteur réseau qui domine la consommation de bande passante d’interconnexion dans la région Asie-Pacifique (APAC). Dans le même groupe, la croissance la plus rapide s’observe chez les fournisseurs à très grande échelle.

  • De toutes les régions, c’est la région APAC qui affiche la croissance la plus rapide chez les entreprises avec un TCAC de 42 %, contre 31 % chez les fournisseurs de services.
  • Les banques et les assurances, et l’énergie et les services publics enregistrent une hausse de la demande et la croissance la plus rapide parmi tous les secteurs d’entreprises dans toutes les régions du monde.

APAC comprend les zones métropolitaines centrales et périphériques à la croissance la plus rapide à l’échelle mondiale.

Les zones métropolitaines centrales continuent d’afficher une croissance solide. La croissance des fournisseurs à très grande échelle domine les marchés comme Séoul, Jakarta et des zones métropolitaines émergentes en Asie du Sud-Est.

  • La région APAC enregistre la croissance la plus rapide de la bande passante dans les zones métropolitaines centrales au monde. Tokyo continue d’afficher la plus forte croissance avec un TCAC de 31 %.
  • La région APAC est unique en ce qu’elle comprend à la fois la plus grande zone métropolitaine périphérique, Pékin, et la zone métropolitaine périphérique à la croissance la plus rapide, Melbourne.

Six recommandations pour les fournisseurs de services et les entreprises

Après vous avoir présenté un aperçu des prévisions de croissance de la bande passante d’interconnexion et de son effet sur la participation aux écosystèmes et la croissance de l’infrastructure numérique par abonnement, nous vous recommandons les stratégies suivantes, axées sur le numérique :

  1. Concevoir pour l’ère numérique : pour stimuler vos revenus d’entreprise, pensez numérique à toutes les étapes.
  2. Investir dans les forces de l’organisation : développez des capacités différenciatrices; marchandisez et misez sur les écosystèmes pour tout le reste.
  3. Choisir des partenaires durables : associez-vous à des partenaires qui complètent vos objectifs de durabilité et veillez à ce que leurs affirmations soient quantifiables.
  4. Repenser le noyau : passez d’un noyau rigide et centralisé à un noyau adaptable et distribué.
  5. Agrandir l’infrastructure numérique jusqu’à la périphérie : à la périphérie, ne vous contentez pas d’une infrastructure fragmentée.
  6. Réduire la dépendance au matériel : adaptez votre organisation aux modèles par abonnement pour favoriser l’amélioration continue et l’adoption de nouvelles technologies.

Consultez le rapport GXI 2024 pour en savoir plus sur les entreprises qui misent sur la participation aux écosystèmes pour réaliser leur stratégie axée sur le numérique et les pratiques qui pourraient s’appliquer à votre entreprise. Je vous invite à prendre connaissance de l’étude GXI 2024 dès aujourd’hui.

À propos du rapport GXI 2024

Le rapport prévisionnel GXI réunit les données d’interconnexion d’Equinix et des études de marché pour produire des projections sectorielles. L’analyse en matière d’infrastructure numérique présente de récentes tendances de déploiement et la croissance typique des entreprises et fournisseurs de services, sur la base de plus de 11 000 déploiements réalisés entre T1 2016 et T1 2023. Les projections du GXI résultent d’une combinaison de prévisions de croissance, de références de déploiement et d’études de marché.

Énoncés prospectifs

Le présent billet de blogue contient des énoncés prospectifs qui comportent des risques et des incertitudes. Les résultats réels peuvent différer considérablement des attentes abordées dans ces énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient causer de telles différences comprennent, sans s’y limiter, le contexte inflationniste actuel; les fluctuations du taux de change; l’augmentation des coûts d’approvisionnement en électricité et la volatilité générale du marché mondial de l’énergie; les défis liés à l’acquisition, à l’exploitation et à la construction de centres de données IBX® et xScale®, et au développement, au déploiement et à la livraison de produits et de solutions Equinix; les coûts imprévus ou les difficultés liées à l’intégration des entreprises que nous avons acquises ou que nous acquerrons; la non-réception de revenus importants des clients dans les centres de données récemment construits ou acquis; la non-conclusion d’ententes de financement envisagées de temps à autre; la concurrence de concurrents existants et nouveaux; la capacité de générer des flux de trésorerie suffisants ou d’obtenir autrement des fonds pour rembourser des dettes nouvelles ou en cours; la perte ou le déclin des affaires de nos principaux clients; les risques liés à notre fiscalité en tant que FPI et d’autres risques décrits de temps à autre dans les documents déposés par Equinix auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (SEC). En particulier, consultez les rapports trimestriels et annuels récents et à venir d’Equinix déposés auprès de la SEC, dont des copies sont disponibles sur demande auprès d’Equinix. Equinix n’assume aucune obligation de mettre à jour l’information prospective contenue dans le présent billet de blogue.

 

[1] La bande passante d’interconnexion est une mesure, calculée en bits par seconde, de la capacité de provisionnement pour l’échange de trafic privé et direct entre deux parties, à l’intérieur de centres de données de collocation neutres.

[2] Le taux de croissance annuel composé (TCAC) est une forme de croissance exponentielle et mesure une quantité sur plusieurs années. Le rapport GXI mesure le TCAC sur une période de cinq ans. Le TCAC n’est pas linéaire et tient compte de la vitesse augmentée de croissance annuelle, en plus de la croissance même.

Avatar photo
Steve Madden Vice President, Equinix Research Group
Subscribe to the Equinix Blog